l’appel du 24 aout 2011 à Francois Bayrou

Cher François,

Ma dernière lettre date de presque un an, le temps passe vite et la présidentielle approche à grand pas,

tout ça pour dire que je n’ai toujours pas trouvé un grand homme , une carrure pour tenir la France en pleine tempête, tu vois de qui je veux parler !!

Pourtant je vois des personnalités à fort potentiel un peu partout, comme des fruits qui commencent à murir , mais trop doucement  face à la crise des dettes européennes que notre pays va devoir affronter rapidement et de plus en plus durement.

La France n’a pas le temps de se préparer correctement , elle n’est pas capable de supporter un plan d’austérité drastique (exemple le plan Valmy) aujourd’hui sans personnalité d’envergure et surtout crédible pour la plupart de Français.

L’offensive des marchés financiers peut être forte et soudaine avant la présidentielle , alors on pourra toujours pleurer ,dénoncer l’injustice et critiquer le gouvernement , mais entre-temps le mal sera fait , la brèche ouverte sur la stabilité financière de notre pays et la marge de manœuvre du futur président extrêmement réduite .

Autrement dit, la critique du gouvernement actuel qui est dans la m… est improductive à mon avis, autant tirer sur l’ambulance, cela me semble dans le contexte actuel trop facile !!!

Le véritable combat serait plutôt de pousser à la mise au point d’un plan d’austérité issu d’un compromis entre tous les partis de gouvernement et cela le plus tôt possible (avant la mi-octobre) pour rassurer les Français et aussi les investisseurs.

Ce compromis peut venir d’une conférence nationale sur la dette publique à la rentrée dont j’ai demandé la tenue à Nicolas Sarkozy (voir mon blog)

 A mon avis, ceux qui contribuent à fédérer les forces vives du pays dans la situation actuelle qui est en train de se tendre surtout en période électorale peuvent largement faire la différence quand viendra le moment tant attendu du premier tour… 

Bonne chance et bon courage François, car il en faudra pour voir au dessus de la stratégie électorale.

Netreferendum

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire