La session sur le populisme par l’Universite populaire du modem : intéressante et réussie, on en veut d’autres sur le même sujet

Netreferendum a assisté à la session sur le populisme organisée par l’Université populaire du modem le 25 mai, une réussite !!!

 Il est donc difficile de définir exactement le populisme, pourtant on peut en sortir quelques éléments comme la peur de l’avenir, le mal-être que subirait le peuple…

 Quelles conséquences ? le repli sur soi par le refus de la globalisation, le refus des élites intellectuelles, politiques, technocrates et patronales…

 Cela pourrait déboucher sur le nationalisme avec dans ce cas un repli identitaire avec souvent les minorités servant de bouc émissaire.

  A priori, deux tiers des Français n’ont pas confiance en la droite , le centre et la gauche, d’où une crise de représentation polititique et donc la montée du populisme aux extrêmes de gauche et de droite, celle-ci ayant plus de succès avec la monté de la popularité du FN.

 Alors pourquoi cette situation ? si les dirigeants « populistes » utilisent souvent le « y’a qu’a , faut qu’on.. »  dans toutes leurs réponses volontairement simplistes et démagogiques , c’est que ça marche , le peuple est réceptif à ce genre de discours qui bannit la complexité des solutions politiques mise au point par les élites…

 Il me semble que la courroie de transmission entre les élites et le peuple s’est rompue en partie, elle commence à patiner sérieusement…

 Il serait intéressant à mon avis de lancer une nouvelle session de l’université populaire sur la faillite des élites face au peuple

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire