Netreferendum écrit au MEDEF : la reconstruction du capitalisme

Bonjour,

J’écris au MEDEF pour vous proposer de développer un nouveau thème  :
la reconstruction du capitalisme

Il me semble que la capitalisme actuel que j’appellerais « capitalisme
financier » va arriver en fin de vie durant cette décennie.

Les marchés financiers vont imposer à l’Europe plusieurs cures d’austérité ,
d’un côté ils ont raison car les Etats ont trop laissé dériver leurs finances
publiques.

Ceci dit , les Etats se sont quand même endettés pour contrecarrer les
effets de la crise financière de 2008

La population européenne  va s’en souvenir et risque de le clamer haut
et fort lors de l’application successive des plans d’austérité car la récession
pointe le bout de son nez..

Le danger existe dans les années à venir car n’oublions pas ,si  les
responsables politiques hésitent à s’attaquer à ce capitalisme où à le réguler,
la population peut le faire mais avec désordre et sans véritable stratégie pour
un résultat pas forcement rassurant…

Alors que faire ?

C’est difficile, nous sommes de plus en plus nombreux (une bonne démographie
doublée d’une espérance de vie en progrès ) mais d’un autre côté nous devons
être moins nombreux au travail pour être plus compétitifs  (arrêter ainsi
l’hémorragie des délocalisations et pouvoir  recréer un un tissu industriel
dynamique )

A moyen et à long terme , ce n’est pas vivable, jamais nous n’aurons assez
d’innovation pour contrecarrer ces effets indésirables sur l’emploi :
l’augmentation mécanique du nombre d’actifs (démographie et au recul des
retraites)   et les gains de productivité continuels et nécessaires
pour augmenter notre compétitivité.

Sans compter que nous sommes en une logique d’épuisement des matières
premières.

Quant aux Français , ils accepteront de se déshabiller ( moins de protection
sociale et d’Etat) pour une bonne cause , pas pour les beaux yeux du
capitalisme financier qui en plus fait exploser les inégalités…

Rien n’est insurmontable !!

J’envisage plutôt un capitalisme d’entrepreneur en remplacement du
capitalisme financier bien que je l’envisage aussi dans la douleur !!

Evidemment , il s’agit de gommer les excès du capitalisme actuel en y
rajoutant des nouveaux concepts : pacte de productivité, pacte de rentabilité,
notation QCE des produits manufacturés…

Comme je l’ai dit  , cette reconstruction se fera dans la douleur, les
charges sociales devront baisser, peut-être même les salaires le temps que les
mentalités changent et que les entreprises s’adaptent…

Plus sur :
http://netreferendum.pagesperso-orange.fr/capitalisme_d’entrepreneur.htm

Cette reconstruction du capitalisme serait beaucoup plus assimilable par la
population française puis européenne, bien qu’elle se réalise avec des
sacrifices, mais au moins tous les efforts vont dans la même direction.

Ainsi on progresserait vers une intermondialisation, c’est à dire une
mondialisation pigmentée  d’interventionnisme…

L’orage financier arrive sur l’Europe, je préfère que le MEDEF participe
activement à la reconstruction du capitalisme car il serait risqué de laisser
ce projet aux partis situés aux extrêmes…

Il s’agit de vendre ce nouveau capitalisme d’abord aux Français, puis aux
européens et enfin au reste du monde.

Impossible n’est pas français

J’espère que mon message attirera votre attention

Cordialement.

Netreferendum

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire