Déficit de l’Etat : la tentation de la planche à billets

Pourquoi pas !! cela parait tellement facile et sans efforts, aujourd’hui  l’informatique peut produire en quelques secondes des centaines de milliards d’euros et sans avoir à abattre un seul arbre…

Alors on prend le risque ou pas ?

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire