Voici le cancer généralisé de la 5ième République : les déficits irresponsables des collectivités locales et du budget de l’Etat

Enormément de collectivités locales se sont fortement endettées depuis des années, l’emprunt est devenu plus difficile et plus cher aujourd’hui, le résultat est logique , il faut trouver des recettes supplémentaires pour financer les dépenses courantes et souvent  incompressibles.

 

Il faut reconnaître qu’en temps de crise, baisser les prestations sociales n’est pas populaire et même dangereux pour la stabilité de notre démocratie, l’Etat est trop endetté pour donner suffisamment, il reste donc les impôts locaux  dont l’augmentation va toucher le pouvoir d’achat de la classe moyenne et freiner la relance.

 

Bref , on se tire une balle dans les deux  pieds, ce sera à nos enfants de les extraire, je pense qu’ils vont le faire sans anesthésie surtout  pour notre génération…

 

Vivement la méthode PVA…

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire